• Apéro Potes

L'origine du Rhum, son histoire

Vous aussi vous vous demandez l’origine des boissons que vous buvez quand vous allez au bar ou quand vous passez des soirées apéros avec les amis ? Que ce soit pour nos cocktails ou nos apéritifs, le rhum a su trouver une place de prédilection dans nos verres. Issu de la distillation de la canne à sucre, ce breuvage a traversé les époques pour enfin gagner ses lettres de noblesse au XXIè siècle. Mais d’où vient ce spiritueux qui peuple les bars du

monde entier ? Et si on remontait son histoire pour mieux l’apprécier ?


La canne à sucre


On ne peut pas parler de rhum sans parler de la plante dont il est fait. Faisant partie des herbacées de la famille des graminées, la canne à sucre est une plante sauvage qui aurait existé depuis 1400 ans avant notre ère. Néarque, un des généraux d’Alexandre le Grand, a déjà parlé d’un « roseau indien qui donne le miel sans l’aide des abeilles, à partir duquel on élabore une boissons enivrante ». C’est pendant son second voyage en Amérique que Christophe Colomb a introduit la canne à sucre dans les Caraïbes. Et d’ailleurs, la plus ancienne distillerie de rhum se trouve à La Barbade. Aujourd’hui, cette plante représente la plus grande production agricole du monde entier.


Et le rhum dans tout ça ?


Eh bien, la canne à sucre a d’abord été réservée à la production de sucre, une denrée aussi chère que rare à l’époque. Si la date exacte où on a créé le rhum est inconnue, on sait qu’au milieu du XVIIè siècle, les Antilles ont eu une eau-de-vie à base de canne à sucre. Mais il s’agit encore d’une boisson trop forte et sans élégance, que seuls les flibustiers et les esclaves ont bu. Ce sont ensuite les Hollandais, chassés du Brésil par les Portugais, qui améliore la production de rhum dans les îles du Caraïbes. Le nom proviendrait de « rumbillion » ou « rumbustion », des mots anglais qui veulent dire « bagarre ».


Et aujourd’hui ?


Il existe deux types de spiritueux fait à partir de la canne à sucre : le rhum industriel à base de mélasse, et le rhum agricole à base de jus de canne à sucre. On peut distinguer aussi le rhum léger et le rhum traditionnel, qui ont des taux d’alcool différents. Ce breuvage a finalement été popularisé par la création des punch de tout genre depuis le XIXè siècle. Aujourd’hui, on compte un grand nombre de marques et de type de rhum, surtout utilisées dans les cocktails et le rhum arrangé. Les bars du monde entier préfère notamment les productions espagnoles, plus légères, pour réaliser leur cocktails. Le rhum a été démocratisé à tel point qu’on peut aujourd’hui concocter des boissons alcoolisées à la maison, avec des fruits et des épices. Si vous aussi, vous prévoyez d’organiser des petites fêtes à la maison, vous pouvez bénéficier des services de livraison d'alcool à Bordeaux pour jouer aux barmans et créer vos mélanges. A consommer avec modération, bien entendu !

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ - À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Création du site : promoovoir.com